Chers visiteurs.

Soyez la bienvenue sur le site de la Stichting Cellosonate Nederland!
En 2007, nous avons fondé cette association en fonction d’une distribution plus large et plus efficace de la musique néerlandaise pour violoncelle et piano.

Deux activités de notre association concernent plus directement les mélomanes étrangers.
Tout d’abord le développement, sur ce site même, d’un catalogue de toutes les compositions néerlandaises pour violoncelle et piano écrites depuis 1815. Ce catalogue vous présente les biographies des compositeurs aussi bien que des données pratiques (année de composition, mouvements, durée, éditeur, etc.) et des descriptions ou des analyses concernant leurs compositions.
D’autre part la publication de six CDs contenant les sonates – et quelques autres compositions – les plus importantes écrites par des compositeurs néerlandais dans la période 1900-1950. C’est que nous avons la conviction que la production néerlandaise de cette époque est tout à fait remarquable, même dans une perspective internationale.

La France a joué un rôle important dans l’histoire du violoncelle néerlandais. Au 19e siècle, deux violoncellistes-compositeurs originaires de Maastricht se sont établis en France: Alexander Batta, loué par Hector Berlioz et peint par Honoré de Balzac dans une de ses nouvelles, et Joseph Hollman, partenaire de Camille Saint-Saëns et dont quelques enregistrements subsistent aujourd’hui.
Ensuite, Daniel van Goens a composé en France plus de 40 morceaux pour violoncelle et piano, parmi lesquels le fameux Scherzo. Et n’oublions pas Gérard Hekking, d’origine néerlandaise bienque de nationalité française, qui a servi successivement le Concertgebouworkest d’ Amsterdam et le Conservatoire de Paris.
Enfin, aux années 1920/30, un nombre considérable de compositeurs néerlandais a vécu et travaillé dans ou aux environs de Paris, parmi lesquels Matthijs Vermeulen et Jan Ingenhoven. D’ailleurs, le catalogue des Editions Maurice Senart contient pas mal de compositions néerlandaises.

Il nous fait grand plaisir que les réactions de la presse et du public français rencontrées par notre projet sont bien chaleureuses. Opus Haute Définition n’a pas hésité de qualifier les compositions proposées de “héritage musical passionnant”, et récemment un mélomane français nous a écrit les mots suivants: “J’aime beaucoup vos enregistrements! Merci de nous faire découvrir la musique de votre pays”.

Pour conclure, nous vous prions de bien vouloir considérer la version anglaise de ce site comme sa version internationale et de vous y renseigner plus loin. En même temps, nous vous invitons à nous envoyer toutes vos remarques et toutes vos questions en français.

Cordialement,

Doris Hochscheid
Frans van Ruth